Territoires

Des données pour mon territoire

Avec la généralisation des plans climat-air-énergie territoriaux (PCAET), les collectivités des Pays de la Loire ont besoin de données fiables pour établir les indicateurs de leur territoire. En s’adressant au DROPEC, elles évitent un travail de collecte souvent long et fastidieux, et peuvent se concentrer sur l’élaboration et le suivi de leurs actions de lutte contre le changement climatique.

Les nombreux partenaires du DROPEC permettent l’accès à l’information de référence la plus récente, consolidée et vérifiée. Le DROPEC propose ainsi une modélisation homogène et cohérente entre territoires.

Les collectivités peuvent donc obtenir gratuitement du DROPEC l’état des lieux de leur territoire (échelle EPCI) : consommations d’énergie et émissions de GES (et de polluants) détaillées par secteur d’activité ou par énergie (de 2008 à 2012, les années 2013 et 2014 sont en cours de modélisation) ; production d’énergies renouvelables par filière (2014 pour l’année la plus récente).

Les données sont issues de BASEMIS®, l’inventaire régional de référence élaboré par Air Pays de la Loire s’appuyant sur un grand nombre de sources de données, du service statistiques du Ministère du développement durable (SOeS), des gestionnaires de réseaux, etc… et établi suivant une méthodologie nationale garantissant la compatibilité des résultats entre les territoires.

L’équipe du DROPEC peut aussi orienter les collectivités dans la recherche d’une donnée ou d’une publication en particulier (se reporter à la rubrique « Ressources et données » pour effectuer une première recherche).

FT

Parmi les collectivités ayant fait appel aux services du DROPEC : Nantes Métropole, la CARENE (région nazairienne), les départements de Vendée et de Loire-Atlantique, le Pays de Retz, la Communauté de communes de Doué la Fontaine… Les restitutions peuvent être sous format tableur, carte ou note. Toutes ces informations sont accessibles gratuitement en nous contactant via la rubrique “nous contacter”. Cependant, les demandes spécifiques (état des lieux à l’échelle communale, analyse d’un secteur…) peuvent nécessiter une contribution financière.